En hommage à Pierre-Jean Rassemblement samedi 11 novembre 2017

Rassemblement samedi 11 novembre 2017
15 H
au Quartier Savary (15 passage Savary)

 pj49

 

« Soyons des électrons libres et de notre union naîtra la bombe atomique sociale pour que la terre devienne un grand village de 7 milliards d’êtres humains »

À l’appel de l’Étincelle ; du Collectif de Soutien au Sans-Papiers ;

de Pas Sans Nous 49 et de l’association des habitants de Savary

Publicités
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

On perd un électron libre

IMG_3080

C’est avec tristesse que nous  postons un petit message d’au revoir à notre ami cher et camarade Pierre-Jean Bourdon, qui s’est éteint dans la nuit du dimanche 05 novembre 2017.

Il y a bien 10 ans, nous avions rencontré  le camarade bordiguiste (c’est ainsi qu’il s’était alors présenté), clope au bec, boucle d’oreille et baluchon kaki à l’épaule. Il s’était pointé, comme nous,  à un meeting d’Arlette au Palais des Congrès. Je ne sais plus trop ce que l’on était venu-e-s y faire,  mais toujours est-il que l’on a sympathisé et que depuis ce jour, Pierre-Jean a fait partie du petit réseau militant angevin. Il est d’abord entré à l’Étincelle,  puis s’est impliqué à fond dans le collectif de soutien aux sans-papiers, puis dans la vie de son quartier. Il s’est aussi retrouvé à faire des allers-retours au Mali, et ce malgré des soucis de santé qui nous inquiétaient de plus en plus tant nous craignions ne jamais le voir revenir.

Réfractaire à peu près tout et ramenant  sans cesse la conversation à la dictature du prolétariat, c’était pourtant le type de Dur-à-cuire sur qui l’on pouvait toujours compter, le cœur sur la main. Je me souviens de cette fois où il s’était mis en quatre pour nous faire des frites chez lui et où il avait réellement foutu de l’huile plein sa gazinière…

Rebaptisé rapidement « PJ quatre-neuf » par la clique militante locale, il était de toutes les manifs et de toutes les actions, au risque de se voir conduire de force aux urgences pour une belle entaille au crâne à cause d’un coup de tonfa… C’est qu’il avait la tête dure l’Électron libre!

Lorsqu’on le voyait débarquer aux Assemblées Générales de l’Etincelle, on savait que ça allait « déménager ». Pour peu qu’il arrive contrarié ou qu’il comprenne un mot de travers à cause de ses oreilles qui entendait de plus en plus haut, cela finissait souvent par une bonne engueulade où il claquait la porte en nous gratifiant de jolis noms d’oiseaux les jours où il était en forme. Il était vraiment champion pour foutre tout le monde en colère en un rien de temps. Et puis, quand ça le saoulait, il débranchait tout simplement son sonotone.

C’est vrai que ça n’était pas si facile de militer avec Pierre-Jean, pourtant, cette tête de mule a beaucoup fait pour les collectifs dans lesquels il s’est impliqué, donnant tout son temps et toute son énergie  24/24. Et c’est aussi pour cela, entre autres, qu’il va nous manquer. Et puis, au fond, pas si tête de mule que cela, puisque l’année dernière, il avait commencé à féminiser ses textes, lui qui ne voulait même pas en entendre parler il y a quelques années, comme quoi.

Et quand il ne battait pas le pavé ou qu’il n’envoyait pas des pamphlets de quinze pages à 5 heures du matin à des élu-e-s, il pouvait parfois s’accompagner à la guitare sur de vieux refrains révolutionnaires qu’il entonnait tout en mâchouillant  sa vieille roulée éteinte. C’était lors de ces moments où l’on discutait d’autres choses que de la Lutte ou des recours au Tribunal Administratif, que l’on pouvait un peu parler de nous, de lui, de sa vie. C’était lors de ces moments où on avait un peu envie d’avoir un tonton comme lui, avec l’odeur du tabac dégueu en moins…

L’autre jour à l’hôpital, il avait l’air content de savoir que l’aventure Étincelle allait pouvoir continuer, dans d’autres murs, d’autres lieux.  Et, même si on sait qu’il nous aurait encore rouspété-e-s pour les travaux qui n’auraient pas été faits à son goût, nous aurions aimé qu’il puisse encore en faire partie, et lui aussi, sans aucun doute.

Krrr

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

C’est bientôt !

Toujours en chantier, nous pensons bien à vous. La réouverture est imminente, ou presque. Pour tout vous dire, nous sommes également impatient.e.s de vous présenter le nouveau lieu et de réouvrir. Les réunions internes des collectifs ont repris mais le lieu reste fermé au public. Nous songeons à une réouverture fin novembre si tout se passe bien. Cela vous semble peut-être long, mais tout cela demande du temps, de l’énergie et de la disponibilité! Et puis, une pause de 4 mois (en comptant les 2 mois d’été) pour déménager, aménager, rénover, et réfléchir, ce n’est pas du luxe.

Si vous voulez nous aider en attendant, voilà quelques objets qui pourraient bien nous dépanner pour le nouveau lieu :

  • Range-couvert
  • Petite poubelle (à mettre sous un évier)
  • Poêles pour cuisiner (non rayées)
  • Petit frigo
  • Aspirateur (de chantier ou pas)
  • Rack
  • Tondeuse thermique

Si vous avez l’un ou plusieurs de ces objets, faites-nous signe sur la boîte mail (etincelle[at]riseup.net) et sinon, continuez de suivre notre actualité pour être au courant de la date d’inauguration !

à bientôt !

 

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Ce n’est qu’une question de temps…

C’est la rentrée ! Y compris pour l’Étincelle. Fin juillet, nous vous parlions de notre déménagement et des dernières actualités avec la mairie… Une petite pause a fait du bien.

Nous sommes revenu.e.s en forme pour investir nos nouveaux locaux fin août et il y a un peu de boulot : rangement des affaires qui avaient seulement été déplacées d’un lieu à l’autre en juillet, quelques travaux de rafraîchissement, déco etc. Bref pour vous accueillir à nouveau, nous voulons faire les choses bien. Et les choses bien exigent parfois un peu de temps.

Tout ça pour dire que nous sommes toujours là et que vous vous doutez bien que nous vous tiendrons au courant quand l’Etincelle réouvrira ses portes !

horloge

 

Merci à vous et à bientôt !

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Un petit mot avant de se retrouver plus tard…

DSCN0983DSCN0984

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Déménagement en cours…

À vrai dire, plus qu’en cours, le déménagement de l’Étincelle vers un nouveau local est quasiment achevé. Demain, l’aventure avec le local 26 rue Maillé s’achèvera. Une nouvelle commencera ailleurs.

Et oui, il y a 10 jours nous vous disions que nous étions encore en cours de négociation avec la mairie, depuis tout est allé très vite. Non sans tension parfois, mais nous ressortons globalement satisfait-e-s. La rentrée de septembre sera l’occasion de rediscuter de certains points avec la mairie.

En attendant, le déménagement a du se faire. Et déménager un lieu qui existe depuis 20 ans, malgré quelques tris de temps en temps, ce n’est pas rien !!! Ce n’est pas rien émotionnellement parlant non plus. Nous vous l’avons déjà dit mais quitter ce lieu ne se fait pas de gaîté de cœur. Mais nous gardons en tête qu’une nouvelle aventure commence, et c’est bien ça qui nous permet de garder un certain enthousiasme.

Après une période de pause-vacances bien méritée après toutes ces aventures, nous reviendrons fin août pour lancer le chantier d’aménagement et de réorganisation de l’espace du nouveau lieu. Il faudra donc être patient-e-s avant de découvrir celui-ci pour vous y accueillir comme il se doit!

Merci encore pour vos soutiens qui sont précieux, et restez « alerte », nous aurons peut-être besoin de vous pour un chantier, qui sait…!

Bon été

90_192_198_1101_1

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

On déménage? + soutien aux réquisitions

On n’avait pas donné de nouvelles depuis le 17 juin. Ça commence à dater un peu… On s’en excuse auprès de celles et ceux qui, de près ou de loin, suivent l’actualité du lieu et aimeraient savoir ce qui se passe.

Nous avons visité un lieu qui correspond globalement à nos attentes (on vous donnera l’adresse plus tard, quand on sera vraiment certain-e-s de bouger). Il y a des travaux à faire ce qui implique que l’Étincelle ne rouvrira sans doute pas ses portes dès la rentrée de septembre. Mais ne vous inquiétez pas, on est encore là !

Nous sommes toujours en cours de négociations avec la mairie concernant la convention pour ce nouveau lieu. C’est un long processus, ce qui explique le temps entre chaque nouvelle donnée ! Pour le moment tout se passe relativement correctement. Nous tentons au maximum de maintenir une certaine indépendance vis-à-vis de la mairie, c’était l’élément central pour nous pour pouvoir se projeter dans un nouveau lieu. Ni soumission, ni inféodation au pouvoir municipal. L’étincelle reste ce qu’elle n’a jamais céssé d’être : un lieu d’expérimentation de l’autogestion et un lieu de rencontre pour toutes celles et ceux qui pensent que ce triste monde ne tourne pas rond.

Évidemment nous ne quittons pas le quartier Thiers-Boisnet de gaieté de cœur. C’est avec une certaine aigreur que nous partons du centre-ville. Mais l’évolution immobilière de la ville, et les projets d’une mairie qui veut annihiler toute animation et vie culturelle alternative (dans un sens TRÈS TRÈS large) du centre-ville font qu’il ne nous était pas possible de rester dans ce secteur en location (ou alors il aurait fallut gagner une grosse somme à l’Euromillions…). Seul-e-s nous ne pouvions plus résister à ce rouleau compresseur. On aurait pu s’acharner bien sûr. Mais nous avons considéré que le plus important était de garder un lieu alternatif sur Angers. Et là notre pari est presque réussi. L’alternative que représente l’étincelle pourra bel et bien continuer à exister. Et les lieux chouettes ne disparaissent pas complètement de l’hypercentre puisque le 21 qui abrite la librairie militante les Nuits Bleues et l’atelier de réparation de vélo La Tête dans le Guidon,  la bibliothèque féministe Voltairine (hébergée par les Casse croûte de Suzy), les cafés repairs au bar le Challenge, etc. continueront évidemment à exister dans le centre d’Angers.

Bref, on espère pouvoir revenir très rapidement vous donner des nouvelles de la suite de nos aventures ! On aura sans doute besoin de bras pour déménager, tenez-vous prêt·e·s !

expulsion_de_sans-abris_du_22fort_cochon22_rue_du_delta_28paris29_en_1913


On profite de ce message pour relayer l’appel à mobilisation contre l’expulsion de trois réquisitions de demandeurs d’asile et de Rroms sur Angers. Rendez-vous à 18h devant la préfecture demain mardi 11 juillet. Solidarité avex tous les expulsé-e-s! Plus d’infos ici.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire