Contre les violences sexistes et sexuelles

L’Étincelle, comme bien d’autres lieux alternatifs, n’échappe pas à la problématique des violences sexuelles. 
Confronté.e.s dernièrement à une auto-dénonciation de la part d’un adhérent du lieu comme « agresseur sexuel » lors d’une réunion publique, l’ensemble des collectifs, associations et individu.e.s ayant siège à l’Étincelle a entamé un travail concernant les violences sexuelles et sexistes. Il s’agit d’un processus de réflexion collectif ayant pour buts :
  •  La prise de conscience pour chacun.e. de la réalité de terrain des violences sexistes et sexuelles;
  •  La création d’un protocole de gestion de ces situations à l’Étincelle (prise en compte prioritaire de la parole des victimes, suspension voire exclusion des instances de décision et de pouvoir de l’agresseur, ou exclusion totale, etc );
  • La création d’une « boîte à outils » sur les violences sexuelles et sexistes (ouvrages, brochures, proposition d’événements);
  • La prévention des agressions et violences sexuelles et sexistes;
  • La mise en place d’interventions et/ou de formations sur cette question à destination des militant.e.s du lieu.

Certaines mesures ont déjà pu être mises en place :

        – Réflexion en non-mixité choisie concernant l’agresseur, puis propositions faites lors d’une assemblée générale exceptionnelle;
        – Exclusion de l’agresseur des activités de l’Étincelle tant qu’il le faudra;
        – Le reste du travail cité ci-dessus est en cours d’élaboration.
Rappelons qu’il existe des lieux proposant de la documentation ressource sur ces questions, à Angers entre autres : la bibliothèque féministe Voltairine, la librairie associative les Nuits bleues. Des associations, collectifs ou autres accueillant des personnes victimes de violences sexuelles peuvent également être ressources et aidantes pour les personnes victimes. Elle peuvent également être sources de formation sur la question des violences sexuelles.
S’il est urgent de réagir lorsqu’une telle situation émerge dans tout espace, il est indispensable de faire des violences sexuelles une problématique sur laquelle réfléchir et travailler de manière transversale et continue dans nos luttes.
« Tant qu’on envisagera le violence des h sur les f comme un problème individuel (et donc à régler individuellement) et pas comme la conséquence d’une société sexiste et patriarcale, on pourra juste agir sur l’après violence. Pas pour les prévenir. » Valérie Rey-Robert
Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Contre les violences sexistes et sexuelles

  1. Carole Marin dit :

    Bonjour, merci pour cette info, la clarté de la réflexion et les moyens suggérés pour toujours avancer face au thème des violences sexistes et sexuelles.
    Votre riche lieu de parole et échange doit le rester. et le montre dans ce moment particulier.
    Carole ( bénévole au Planning Familial).

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s